Méthodes basees sur la conscience de la fecondite

réponses à vos questions

Qu'est-ce que les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ?
Sont-elles efficaces ?
Comment agissent-elles ?
Comment dois-je utiliser les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ?
Pour toutes les méthodes basées sur la conscience de la fécondité
Pour la méthode du calendrier (rythme)
Pour la méthode de la température basale (TB)
Pour la méthode de la glaire cervicale
Autres instructions
Autre information
Quels sont les avantages et les inconvénients des méthodes basées sur la conscience de la fécondité ?
Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité sont-elles les méthodes qu'il me faut ?

L'information fournie ici vise à vous donner des renseignements généraux sur les méthodes basées sur la conscience de la fécondité. Elle ne remplace pas la nécessité de consulter un prestataire de soins au cas où vous aimeriez utiliser ces méthodes pour la contraception.

Qu'est-ce que les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ?

Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité sont des moyens d'identifier les jours du mois où la femme est le plus susceptible d'être enceinte. Le couple n'a pas de rapports sexuels pendant ces jours.

Sont-elles efficaces ?

Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité sont efficaces quand on les utilise correctement.

REMARQUE : Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ne protègent pas contre l'infection à VIH et les autres MST. En dehors de l'abstinence, les préservatifs en latex offrent la meilleure protection contre ces infections.

Comment agissent-elles ?

Chaque mois, il y a un moment où la femme peut être enceinte. Ce moment est appelé "période féconde" ou "période dangereuse". Un médecin, une infirmière ou un conseiller apprend généralement à la femme à déterminer ce moment du mois. La femme et son partenaire n'ont de rapports sexuels que pendant la période où elle ne peut pas concevoir. C'est la "période sans danger".

Comment dois-je utiliser les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ?

Comme pour toute autre méthode, vous devez consulter votre médecin ou un conseiller des services de planification familiale dans un centre de santé ou un hôpital locaux avant d'utiliser les méthodes basées sur la conscience de la fécondité comme méthode contraceptive. Les instructions suivantes vous aideront à déterminer si ces méthodes vous conviennent.

Pour toutes les méthodes basées sur la conscience de la fécondité :

Le moyen le plus sûr d'utiliser une méthode basée sur la conscience de la fécondité est de ne pas avoir de rapports sexuels pendant la période féconde. Si vous avez des relations sexuelles pendant cette période, employez une méthode contraceptive de secours jusqu'au quatrième jour après la détection de l'ovulation.

Pour la méthode du calendrier (rythme) :

Comment connaître votre période féconde :

  • Ecrivez le nombre de jours que comprend chacun de vos six derniers cycles mentruels. Comptez le nombre de jours de chaque cycle à partir du premier jour des règles jusqu'à la veille des règles suivantes.
  • Choisissez le cycle le plus long et le cycle le plus court des six cycles.
  • Pour déterminer quel moment du mois représente votre période féconde, soustrayez 18 du cycle le plus court et 11 du cycle le plus long. Par exemple, si votre cycle le plus court est de 26 jours et votre cycle le plus long de 34 jours, vous devez vous abstenir de rapports sexuels du 8e jour (26-18=8) au 23e jour (34-11=23).

Pour la méthode de la température basale (TB) :

Quand prendre votre température :

  • Prenez votre température tous les matins avant de vous lever et avant d'accomplir une quelconque activité, y compris parler, manger, fumer ou avoir des rapports sexuels. Vous pouvez prendre la température par voie orale ou rectale, mais vous devez utiliser la même méthode chaque jour. La température orale se prend pendant cinq minutes, la bouche fermée, tandis que la température rectale requiert trois minutes.

Comment enregistrer votre température :

  • Enregistrez votre température tous les jours sur une feuille de TB spéciale. Reliez les points représentant les différents jours de façon à avoir une ligne qui va du jour 1 au jour 2, du jour 2 au jour 3, etc.
  • Si possible, utilisez un thermomètre spécial de TB à échelle dilatée. Un thermomètre médical ordinaire ne montrera pas clairement les petits changements de température. Si votre température se situe entre deux graduations du thermomètre, enregistrez la température la plus basse.

Comment connaître votre période féconde :

  • Puisque cette méthode indique uniquement que l'ovulation a déjà eu lieu, il est difficile de déterminer le début de la période féconde. Le moyen le plus sûr d'utiliser la TB est d'éviter d'avoir des rapports sexuels pendant au moins la première moitié de votre cycle jusqu'à trois jours après la montée de votre TB, ou d'employer une méthode barrière de secours pendant cette période.
  • Vous pouvez supposer que les jours féconds sont passés après que votre TB est montée d'environ 0,2 à 0,5 degré centigrade (0,4 à 1 degré Fahrenheit) et qu'elle est restée élevée pendant trois jours. Il faut que les températures indiquées pour ces trois jours soient supérieures à celles des six jours précédents de ce cycle. Votre température restera élevée jusqu'au début de vos prochaines règles.

Pour la méthode de la glaire cervicale :

Comment connaître votre période féconde :

  • Si vous avez une sensation d'humidité à l'entrée du vagin ou que vous pouvez recueillir de la glaire sur le doigt, votre slip ou du papier hygiènique, vous êtes en période féconde.
  • Vous ne pourrez constater la glaire que quelques jours après la fin des règles. Quand elle commence à apparaître, elle est visqueuse, pâteuse ou grumeleuse et d'une couleur allant du jaune au blanc. A mesure que la période féconde approche, la quantité augmente, la glaire devient plus claire, plus humide, filante et glissante. Elle ressemble à du blanc d'œuf cru et peut s'étirer entre deux doigts. Après la période féconde, elle redevient généralement visqueuse et pâteuse, et la quantité diminue. Après cette période, certaines femmes ne remarquent pas de glaire pendant le restant du cycle menstruel.

Comment enregistrer la glaire :

  • Utilisez un système de graphique pour noter vos observations quotidiennes, notamment les règles, les saignotements, les jours secs et la glaire.

Si vous souhaitez prévenir la grossesse :

  • N'ayez pas de rapports sexuels les jours où vous sentez ou constatez de la glaire sur votre doigt, sur du papier hygiénique ou sur votre slip.
  • N'ayez de rapports sexuels que le quatrième jour après la "journée symptomatique de crête". Cette journée est le dernier jour où apparaît la glaire la plus humide.
  • N'ayez pas de rapports sexuels pendant vos règles parce que le sang pourrait dissimuler la glaire.
  • N'ayez pas de rapports sexuels si vous n'êtes pas sûre qu'il n'y a pas de glaire. Les spermicides, les infections vaginales, certains médicaments et les relations sexuelles peuvent modifier les caractéristiques de la glaire d'une femme.
  • Si vous avez des relations sexuelles pendant une quelconque de ces périodes, utilisez une autre méthode contraceptive, par exemple des préservatifs.

Autres instructions

Retournez à l'établissement de santé si :

  • vous n'êtes pas contente de votre méthode ;
  • vous pensez que vous êtes enceinte ;
  • vous désirez des informations sur une autre méthode de planification familiale ou voulez commencer à utiliser une autre méthode de planification familiale ;
  • vous pensez avoir été exposée à l'infection à VIH ou à une autre maladie sexuellement transmissible.

Autre information

Certaines méthodes de planification familiale naturelle (les méthodes du rythme et de la température basale) sont peu sûres juste après l'accouchement ou l'avortement. Dès l'arrêt du saignement après l'accouchement, vous pouvez utiliser la méthode de la glaire cervicale, mais avec quelque difficulté.

Quels sont les avantages et les inconvénients des méthodes basées sur la conscience de la fécondité ?

Avantages

  • Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ne nécessitent ni médicament ni fournitures.
  • Elles peuvent servir à planifier une grossesse.
  • Elles sont permises par certaines religions et cultures qui n'autorisent pas d'autres méthodes contraceptives.
  • Le couple peut interrompre tout seul ces méthodes.
  • Ces méthodes n'interrompent pas les relations sexuelles.
  • Elles n'ont pas d'effets indésirables.

Inconvénients

  • Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité ne protègent pas contre l'infection à VIH et d'autres maladies sexuellement transmissibles.
  • Il faut du temps pour les apprendre.
  • Le couple doit enregistrer soigneusement les informations.
  • Les couples auront peut-être du mal à toujours déterminer la période sans danger.
  • Il faut que l'homme et la femme puissent se maîtriser pendant la période dangereuse ou qu'ils utilisent une autre méthode de planification familiale s'ils ont des rapports sexuels pendant cette période.

Les méthodes basées sur la conscience de la fécondité sont-elles les méthodes qu'il me faut ?

Vous devez considérer un certain nombre de facteurs avant de décider si les méthodes basées sur la conscience de la fécondité vous conviennent. Ces questions vous aideront à déterminer si ces méthodes peuvent être pour vous des méthodes contraceptives efficaces.