Le diaphragme est-il la methode qu'il me faut ?

Vous devez considérer un certain nombre de facteurs pour déterminer si le diaphragme est la méthode contraceptive qui vous convient. Comme pour toute autre méthode, il vous faut tout d'abord consulter votre médecin ou un conseiller de votre centre de santé ou hôpital locaux avant d'utiliser le diaphragme comme méthode contraceptive.

Le diaphragme peut être une bonne méthode pour vous


Si l'une des conditions suivantes s'applique à votre cas :

  • Vous préférez une méthode que vous pouvez interrompre toute seule.
  • Vous avez besoin d'une méthode de secours (par exemple, au cas où vous oubliez de prendre vos contraceptifs oraux).
  • Vous avez une affection qui est considérée comme une contre-indication pour l'emploi des méthodes contraceptives hormonales.
  • Vous êtes préoccupée par les effets indésirables des autres méthodes.
  • Vous n'avez de rapports sexuels qu'occasionnellement. Vous n'avez donc pas besoin ou ne voulez pas de contraception continue.
  • Vous venez d'accoucher. (On peut vous insérer le diaphragme six semaines ou plus après l'accouchement, après que l'utérus a retrouvé sa taille normale, que vous allaitiez ou pas.)
  • Vous venez de faire une fausse-couche. (Pour les avortements du premier trimestre, on peut insérer le diaphragme aussitôt après l'intervention. Pour les avortements du deuxième trimestre, l'insertion est retardée jusqu'à ce que l'utérus ait retrouvé sa taille normale, soit quatre semaines après l'avortement.)


Le diaphragme n'est peut-être pas une bonne méthode pour vous


Si l'une des conditions suivantes s'applique à votre cas :

  • Vous risquez d'être exposée à une maladie sexuellement transmissible, y compris l'infection à VIH, ou de transmettre une telle maladie. Le diaphragme contenant du spermicide protège contre certaines MST, mais il n'a pas été prouvé qu'il protège contre l'infection à VIH. En dehors de l'abstinence, les préservatifs en latex offrent la meilleure protection contre ces infections.
  • Vous n'arrivez pas à tâter votre col utérin, ou vous avez du mal à le faire.


Le diaphragme n'est pas une bonne méthode pour vous


Si l'une des conditions suivantes s'applique à votre cas :

  • Vous voulez une méthode contraceptive très efficace.
  • Vous ne pouvez pas toujours insérer le diaphragme avant les rapports sexuels.
  • Vous ne pouvez pas régulièrement vous procurer des spermicides.
  • Vous êtes allergique au caoutchouc, au latex ou aux spermicides, ou alors votre partenaire l'est. (Les signes d'allergie comprennent une rougeur, des démangeaisons et des douleurs vaginales ou péniennes pendant les rapports sexuels. Les signes disparaissent quand on cesse d'utiliser le contraceptif.)
  • Vous avez de fréquentes infections des voies urinaires ou de la vessie.
  • Vous n'aimez pas toucher vos organes génitaux.


Pour de plus amples informations sur cette méthode, veuillez vous reporter à la section intitulée Diaphragme contenant du spermicide : réponses à vos questions.