Les contraceptifs injectables sont-ils la méthode qu'il me faut ?

Vous devez considérer un certain nombre de facteurs pour déterminer si les contraceptifs injectables sont la méthode contraceptive qui vous convient. Comme pour toute autre méthode, il vous faut tout d'abord consulter votre médecin ou un conseiller de votre centre de santé ou hôpital locaux avant d'utiliser les contraceptifs injectables comme méthode contraceptive.

Les contraceptifs injectables peuvent être une bonne méthode pour vous

si l'une des conditions suivantes s'applique à votre cas :

  • Vous préférez une méthode très efficace et vous pouvez retourner à l'établissement de santé pour les injections.
  • Vous préférez une méthode qui n'est pas liée aux rapports sexuels ou qui n'exige pas que vous fassiez quelque chose chaque jour.
  • Vous voulez que votre emploi de la contraception reste privé.
  • Vous pouvez tolérer des changements menstruels tels que les saignotements ou le saignement entre les règles, des règles plus longues ou plus abondantes, ou l'absence de règles.
  • Vous êtes consciente du fait qu'après l'arrêt des injections, vous pourrez mettre du temps à concevoir (6 à 12 mois).
  • Vous ne pouvez pas utiliser des pilules contraceptives contenant de l'oestrogène (COC) pour des raisons médicales, ou alors vous ne voulez pas les utiliser. (Certaines affections qui sont des contre-indications pour l'emploi des COC ne le sont pas pour l'emploi des contraceptifs injectables).
  • Vous avez la drépanocytose.
  • Vous venez d'accoucher. Si vous allaitez, la première injection se fera six semaines après l'accouchement. Si vous n'allaitez pas, la première injection pourra se faire aussitôt après l'accouchement ou à tout moment où votre prestataire de soins et vous pensez que vous n'êtes pas enceinte.
  • Vous venez de faire une fausse-couche. La première injection se fera le jour même de l'avortement ou à tout moment où votre prestataire de soins et vous pensez que vous n'êtes pas enceinte.
La sexualité est importante et en cas de disfonctionnement peut amener à des problèmes de couple, des problèmes relationnels. Découvrez en plus grâce au site des sexologues.

Les contraceptifs injectables ne sont peut-être pas une bonne méthode pour vous

si l'une des conditions suivantes s'applique à votre cas :

  • Vous risquez d'être exposée à des maladies sexuellement transmissibles, y compris l'infection à VIH, ou de transmettre de telles maladies. Les contraceptifs injectables ne protègent pas contre ces infections. En dehors de l'abstinence, les préservatifs en latex offrent la meilleure protection contre ces infections.
  • Vous avez un saignement vaginal anormal inexpliqué.
  • Vous avez eu le cancer du sein ou on soupçonne une telle affection. Les progestatifs ne causent pas le cancer du sein.

Les contraceptifs injectables ne sont pas une bonne méthode pour vous

si l'une des conditions suivantes s'applique à votre cas :

  • Vous êtes enceinte ou pensez que vous l'êtes.
Pour de plus amples informations sur cette méthode, veuillez vous reporter à la section intitulée Contraceptifs progestatifs injectables (Dépo-Provera ou AMPR ; Noristerat ou NET-ET) : réponses à vos questions.