Peut-on rendre quelqu’un amoureux ?

Peut-on rendre quelqu’un amoureux ?

Nice People vous livre ses conseils pour rendre quelqu’un amoureux.

Lorsque nous abordons une personne qui nous plaît réellement, nous avons envie que cela soit réciproque.
Nous mettons tout en œuvre pour représenter la personne qu’il (elle) à toujours attendue en nous montrant sous notre meilleur jour.

Faire en sorte que l’autre tombe amoureux reste un mystère puisque il est parfois difficile de contrôler les sentiments.
Mais comment faire pour mettre toutes les chances de notre côté afin ne pas perdre celui ou celle que l’on aime ?

L’amour ne se calcule pas

Nul être au monde ne peut contrôler ses attachements et son affectivité. L’amour ne se décide pas.
Certaines personnes croient qu’ils peuvent réussir à “créer de l’amour” chez la personne de leur choix.
L’être humain n’est pas une pâte à modeler que l’on peut pétrir à sa guise.

  • S’acharner sur quelqu’un pour qu’il nous aime est en général un comportement voué à l’échec.

Pour provoquer le fameux « déclic », adopter toutes sortes d’attitude, multiplier les attentions, soyez davantage présent(e), créer les occasions de se rencontrer, se montrer particulièrement gentil(le), constitue une véritable épreuve surtout si elle se prolonge.
Ces épreuves entraînent, bien sur, des conséquences très difficiles à vivre :
Accroissements des frustrations
Baisse considérable de l’estime de soi
Aigreur, jalousie (surtout quand l’autre aime ailleurs)
Regrets
Perte notoire de temps car on ne se rend plus disponible à d’autres rencontres …

Regardez ici : Comment séduire : les conseils de Nice People

Pourquoi imposer sa volonté ?

Le fait de vouloir imposer sa volonté à quelqu’un, c’est comme vouloir changer une personne, c’est donc le rendre hypocrite. Vouloir imposer l’amour à quelqu’un finit par ressembler à une volonté de contrôler cette personne.

En amour comme en amitié, rien ne doit s’imposer, rien ne peut être imposé.

Tout au contraire, cette persévérance, aussi discret soit-il, finit par se confondre avec du talonnement.

Dans la mesure où il ne tient absolument pas compte de la réalité, il s’agit, dans les cas les plus graves, d’attachement pathologique.
De nombreux films intitulés “drame psychologique” s’appuient sur des scénarios de harcèlement amoureux.

L’obsession

Quand cette volonté d’occasionner de l’amour devient une véritable obsession, il ne s’agit plus du tout d’amour mais bien plutôt d’une pathologie de l’attachement.
Ce comportement ne respecte en rien la personne sur laquelle on a jeté son dévolu.
Il constitue alors une menace, un danger, car toute forme de raisonnement lucide en est absente. Ces situations sont moins rares qu’il n’y paraît.

Nous ne pouvons faire naître de l’amour si l’on ignore les réels désirs et besoins de l’autre.

Nous sommes concentrés uniquement sur nos propres désirs. Il ne faut pas confondre volonté de parvenir à ses fins avec amour.
Le premier sens correspond plutôt à une volonté égocentrique sans véritable sentiment amoureux.

Femmes : Toutes les clés pour séduire un ami
Hommes : Amoureux d’une amie ? Les bonnes attitudes à adopter !

Quelle est la solution dans une telle situation ?

Si la personne dont on recherche l’amour se trouve déjà dans une relation, il vaut mieux renoncer avant même de commencer quoi que ce soit.

Même si on sait que la relation n’est pas très ou pas très épanouissante pour les partenaires, le pari est trop risqué. Malgré parfois de belles promesses de “libération” imminente, rien n’est sûr. (Voir article : comment provoquer la rencontre qu’il me faut ?)

En revanche, si la séparation est en cours, il est possible d’attendre qu’elle soit effective pour débuter la séduction. Ne vous précipitez pas trop, rien n’est sûr car l’amour n’est pas partagé.

Si la personne aimée est un(e) ami(e), libre de tout attachement, pourquoi ne pas vouloir transformer l’amitié en amour ?

Mais, comme nous l’avons interprété précédemment, en évitant toute forme de harcèlement.
Si, après quelques mois (poursuivre la phase de séduction pendant des années est stérile), ce (tte) partenaire espéré(e) ne paraît pas charmé (e), il est possible de lui déclarer sa flamme : la balle passe alors dans son camp.
C’est vraiment tout ce que l’on peut faire.

  • Il vaut mieux maintenir une belle amitié, à condition de jouer franc-jeu (par respect) et renoncer, justement au nom de cette amitié.
  • Lorsqu’il ne s’agit pas d’un(e) ami(e) ou d’une personne connue, Il est nécessaire, En cas d’échec des comportements de séduction, il est nécessaire, lorsqu’il s’agit pas d’une(e) ami(e) ou d’une personne connue de prendre conscience de la réalité et l’accepter.
  • L’autre n’est pas attiré(e), il ou elle n’éprouve aucun sentiment amoureux. Renoncer est la meilleure attitude à adopter.

On ne peut malheureusement pas forcer le destin dans ce domaine.


1 Commentaire

  • Intéressant l’article car on s’est tous retrouvé un jour dans un amour à sens unique, c’est tellement frustrant et ça peut causer des dégâts au niveau de l’estime de soi.
    Il n’existe pas vraiment d’élixir d’amour à mon sens et ça ne sert à rien de s’acharner. Le tout est d’avoir une attitude assez honnête et respectueuse envers soi-même pour reconnaître que malgré nos efforts cette personne ne semble pas être intéressée. Ca fait mal sur le coup, mais c’est humain. On ne peut pas obliger une personne à nous aimer…
    Ce qu’on peut faire par contre…c’est s’interroger sur ce qui nous plait chez cette personne. Essayer de comprendre ce qu’elle nous apporte, quels besoins elle arrive à combler, quelle elle nous renvoie de nous-même…Tous ça permet de mieux se connaître et de mieux définir ses besoins et attentes en termes d’amour.
    La question à se poser c’est : qu’est ce que cette personne m’apporte? et qu’est ce que ça m’apprends que mes besoins?

Les commentaires sont fermés.