Comment recomposer une famille harmonieuse ?

Comment recomposer une famille harmonieuse ?

Le divorce n’est pas quelque chose de facile à vivre et très souvent, on a peur de recommencer. Pourquoi ? Mais parce que quel que soit le nombre de mois ou d’années passés en compagnie de l’Ex, il faut tout reprendre au début (sorties, séduction…). Et puis, il y a aussi cette impression d’échec qui persiste, ce sentiment d’être responsable (pas de tout non plus !). Et donc, la confiance en soi prend un mauvais coup !

On se sent moins attirant(e), voire plus du tout, on ne sait pas ce qu’un(e) autre pourrait nous trouver d’intéressant. Est-on encore capable de construire ? En a-t-on seulement envie ?

Et où rencontrer quelqu’un de nouveau puisque dans notre cercle d’amis, on ne veut pas tenir la chandelle ? Et que dire de ces rendez-vous arrangés ? Bien sûr, cela part d’un bon sentiment mais…
Peut-être faut-il commencer par surfer un peu sur le sites de rencontres (Nice People par exemple). Ils permettent déjà de se réapproprier la séduction doucement, derrière un écran, c’est toujours plus facile. On sélectionne le type de personne qui nous convient et puis on entame la discussion. On peut aussi simplement flâner et se laisser aborder, le hasard fait souvent bien les choses.

Bien, le cap inscription-sélection-discussion est enfin passé, prêt pour l’étape suivante. On a parlé plusieurs fois, on s’est aperçu avec ravissement que notre conversation pouvait encore intéresser, on a échangé, on s’est trouvé des points communs… Peut-être est-il temps de faire connaissance plus amplement ?

Tout d’abord, choisir un lieu qui nous convient vraiment, dans lequel on se sent sécurisé (cette étape est assez effrayante en soi, n’en rajoutons pas !), plutôt dans la journée, c’est moins stressant. Adoptons un look simple mais efficace (la fameuse tenue « porte-bonheur ») et détendons-nous (fumeurs, retenons-nous !).

Voilà, le premier rendez-vous a eu lieu, c’était magique et comme un ado, on a des papillons dans l’estomac. Mais… Parce qu’il y a un mais ! Nous avons des enfants, et le nouvel être aimé aussi ! Aïe, ouille, comment faire ?
On va commencer simplement par rencontrer les enfants l’un de l’autre chacun son tour (ça évitera les conflits !), dans un endroit dont vous êtes certain qu’il plaira aux enfants (les nôtres et/ou les siens). Montrons leur de l’intérêt sincère, trouvons-nous des activités communes…

Ca y est, on a rencontré nos potentiels « beaux-enfants » et chéri(e) aussi, il va maintenant falloir les présenter entre eux. Un tuyau, le parc d’attractions est un vrai bonus pour LA rencontre, il y en a pour les grands, les petits, ils peuvent y aller ensemble ou séparément… Bref, c’est l’endroit idéal.

L’amour est là, les enfants s’accordent pour le moment, et nous souhaitons vivre ensemble. Est-ce que ça va marcher ? Allons-nous être bien tous ensemble ?

Il ne faut surtout pas chercher à « délocaliser » un seul de deux morceaux de famille. Le mieux, c’est de construire un projet de vie tous ensemble. Laissons chacun exprimer son opinion, organisons pourquoi pas un vote, mais surtout que personne ne se sente laissé de côté. Une fois ce cap franchi et la vie de re-famille commencée, n’essayons pas de remplacer le parent qui manque car nous ne le sommes pas. Ne prenons pas non plus parti systématiquement pour ou contre chéri(e), lorsqu’il y a conflit, tout le monde s’exprime et on trouve des solutions ensemble.

Une vie de famille recomposée se gère un peu comme une petite entreprise, il faut alors savoir mettre en valeur les qualités de chacun, écouter les difficultés (sans les nier), responsabiliser les grands, rendre autonome les petits et tout cela ensemble. N’hésitons pas à créer des « conseils de famille » pour aborder des sujets tels que les vacances (destinations, activités…), les tâches quotidiennes… Dialoguons !!! Encourageons au maximum chéri(e) à partager des activités avec nos enfants, et partageons des activités avec les siens (shopping pour les filles, sport ou console pour les garçons), et surtout, surtout, faisons beaucoup, beaucoup de choses ensemble (découverte, culture, jeux de société, sports, aventures…).

Soyons un adulte référent de plus, pas un parasite, aux yeux de nos beaux-enfants. Un allié, qui sait les écouter, qui prend en considération leur avis, mais qui sait aussi dire non si nécessaire (en accord avec chéri(e) si possible).

Bref, la vie d’une famille recomposée, c’est la vie d’une famille tout court, pour que ça fonctionne, il faut du dialogue, de l’organisation, de l’humour et de l’amour !


2 commentaires

  • 1 jour de passé cest 1 jour de perdu, l essentiel, vivre 1 jour a la fois!! demain, est 1 jour virtuel pour lequel on se rend malade inutilement: je peut gagner au loto ou me faire ecraser par 1 bus…
    Aujourd hui est mentalement la réalité de la vie

    Olivier

Les commentaires sont fermés.