Ce qu’il ne faut jamais dire à une célibataire

Ce qu’il ne faut jamais dire à une célibataire

Une femme comme les autres

La femme célibataire, comme toutes les autres femmes, a besoin d’être aimée. Mais avant tout, elle a besoin d’être considérée comme une personne normale.

Il est déjà suffisamment pénible de n’avoir personne avec qui parler en rentrant le soir, sans que les collègues de travail, les amis, ou encore la famille n’en rajoute une couche à chaque discussion sur le sujet. Les invitations à partir en vacances, ou à dîner ne doivent pas être motivées que par un trou à boucher, parce qu’un invité s’est désisté, ou parce que le garçon qu’on veut absolument faire rencontrer à la célibataire de service sera présent.

Une femme, quelle qu’elle soit est capable de trouver l’amour toute seule. Il n’est pas utile de rappeler sans cesse à une personne seule que sa situation est désespérée et désespérante. Sans compter les conseils vestimentaires, capillaires et autres des bonnes copines, des frères et sœurs, des parents qui partent d’un bon sentiment, mais finissent par lasser. Etre célibataire, ce n’est pas une maladie, ni une anomalie.. C’est simplement un état dans lequel les femmes peuvent se retrouver, après une séparation, entre deux histoires de cœur, voire par choix personnel.

Les regards compatissants, les mots gentils ne servent bien souvent qu’à créer un malaise, une culpabilité là où elle n’a pas lieu d’être. Plutôt que d’encourager les recherches, les proches accentuent les échecs pour, au final, ne retenir que cela. Le célibat provoque une discrimination qui fait se retrouver mis à l’écart des personnes en couple.

Dans un mariage, dans une soirée, les hôtes essaient toujours de coller les célibataires ensemble, sans se préoccuper le moins du monde si cela leur conviendra ou pas. Sans compter toutes les petites phrases maladroitement échappées pour signaler, au cas où tout le monde ne l’aurait pas remarqué, que telle ou telle femme est seule. En précisant, bien évidemment, qu’elle cherche l’âme sœur. La famille, en général, est assez forte pour trouver des expressions qui font mouche à chaque fois. Surtout pendant les réunions où toute la tribu est réunie, avec époux et enfants. Histoire de bien appuyer là où ça fait mal. La croyance populaire veut qu’être seule n’est jamais un choix pour une femme, alors que pour un homme, c’est tout à fait normal.


Et puis, il y a aussi cette belle théorie qu’une femme qui reste seule, c’est forcément parce qu’elle veut en profiter, côté sexe. Elle doit prendre du bon temps, les hommes défilent dans son lit. C’est sûr que, dans de telles conditions, avec des idées aussi rétrogrades, il devient compliqué pour les femmes célibataires de se caser. Pourtant, il y en a des sérieuses, en grand nombre, qui cherchent un homme pour les accompagner dans la vie. Elles ne vont tout de même pas se jeter dans les bras du premier venu, sous la pression de leur entourage.

En fait, la célibataire moderne n’aspire qu’à une seule chose : qu’on la laisse mener son existence comme elle l’entend. Si elle veut s’inscrire sur un site de rencontre, c’est son choix. Si elle se trompe en amour, elle l’assumera. Vivre sans amour est impossible. Néanmoins, certaines personnes, hommes ou femmes, n’ont pas besoin d’être en couple conventionnel pour être heureux. Il est certain que vivre seule n’a rien de bien réjouissant. Il est toujours mieux de pouvoir partager ses joies, ses peines avec celui que l’on aime. Pourtant, la question qu’on peut se poser, c’est de savoir si une femme célibataire est nécessairement esseulée.

A méditer.    


1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.