Les médias sociaux – A faire / A éviter

Les médias sociaux – A faire / A éviter

Internet a le vent à poupe. Rares sont les personnes qui ne disposent pas d’un ordinateur personnel, d’un Mac, d’un smartphone, Iphone, Ipad, d’une tablette, …

Les sites de rencontres fleurissent … avec leurs partisans … et aussi leurs détracteurs. Les médias sociaux explosent. Aujourd’hui, si vous « avouez » à quelqu’un ne pas disposer d’un compte sur Facebook, Twitter ou LinkedIn, vous passez pour un(e) extraterrestre !

L’adage « les paroles s’envolent, les écrits restent », n’a jamais été autant d’actualité.
Vous devez avoir à l’esprit que ce que vous divulguez comme informations personnelles sur votre « mur », revient à afficher votre vie à la devanture d’une vitrine à un endroit de grand passage, fréquenté par du tout-venant.

Si lors d’une soirée vous discutez avec les uns et les autres, il est fort peu probable que le lendemain, ces personnes se souviennent des mots précis que vous avez utilisé. Au pire, elles vous auront totalement zappé de leur mémoire; au mieux elles se souviendront du sujet de conversation ou elles garderont de vous une première impression (positive ou négative).

Il n’en est pas de même sur internet. Vos écrits restent (ne s’effacent pas), ils touchent d’avantage de personnes (qui vous connaissent ou pas du tout) et celles-ci vont se construire une image de vous, uniquement sur base de vos mots.

Vous voyez où je veux en venir … Sans (bien) vous connaitre, sans le son et l’intonation de votre voix, certains de vos textes, écrits trop impulsivement ou sur le coup de l’émotion, peuvent vous être toxiques.

Vos textes peuvent être recopiés, en tout ou en partie et peuvent également ressurgir sur un autre média ou être sortis de leur contexte. Ceci offre donc tous types d’interprétations possibles et imaginables sur votre personne.
N’oubliez pas que même si le monde virtuel est vaste, votre chemin (virtuel) peut croiser celui de personnes qui sont passées maîtres dans le colportage de ragots, d’images ou d’étiquettes peu flatteuses sur certain(e)s. Ne leur donnez pas l’opportunité de rajouter de l’eau à leur moulin.

Dès lors, adoptez sur internet, le même code de conduite que lorsque vous êtes en société (j’espère que vous vous comportez dans la vie de tous les jours comme un individu responsable et respectueux).

  • Réfléchissez par exemple aux photos que vous publiez, aux propos que vous tenez dans des forums publics.
  • Ne postez pas des photos qui, par exemple, pourraient vous nuire si elles tombaient entre les mains de personnes malveillantes.
  • Lorsque vous êtes très énervé(e), calmez-vous, quittez votre écran, plutôt que de vous répandre en insultes et grossièretés.
  • Se faire remarquer en répandant des propos racistes, en dénigrant les uns et les autres, en portant des jugements de valeur qui pourraient heurter la sensibilité de certaines personnes, ne vous apportera aucune plus-value. Le peu de notoriété que vous pourriez en retirer, serait de passer pour une personne asociale, peu fréquentable, excessive, caractérielle ou abjecte.

Internet est un merveilleux outil de communication et également une source pratiquement intarissable d’informations en tous genres. Apprenez à en faire bon usage.