Le monde magique des plantes

Le monde magique des plantes

Cet article s’adresse à tous les hommes et femmes qui ont vécu l’expérience d’une rencontre du 3ème type avec une plante.

Mais qu’est-ce qu’une plante ?

La plante au féminin : soit ce sera une « belle plante », style Barbie « je suis bèèèèèèlle et zoooolie », regarde-moi mais surtout ne pose pas trop de questions. Vous voyez ce que je veux dire ? Elle pas …

Ou alors, manque de bol, si ce n’est pas une belle poupée, pauvre fille, en plus d’être niaise, elle est moche !! elle terminera nonnette.

Quant aux hommes : vous avez les « jolies plantes », Mr. Musclor, Mr. Solarium.
Ou alors les plantes qui nécessitent un beau cache pot, Mr Belle Voiture. Il faut bien compenser le manque de neurones par quelque chose d’autre.

Ou il y a la plante, tout court, même pas l’herbe sauvage ou l’ortie, non rien qui pique, ni qui s’agite.
Ca ferait presque penser à une plante en plastique, inodore, pâle reflet de la naturelle, qui répond par monosyllabe.

Même quand vous l’arrosez (d’alcool), elle ne remue pas plus.
Vous lui parlez, vous recevez en retour un regard vitreux et fuyant.

Il parait pourtant que c’est bien de parler aux plantes, ça les aide à pousser et à produire de jolies feuilles.
Hélas comme cette plante n’est pas naturelle, rien n’y fait.

Que faire alors avec toutes ces plantes ?
Franchement, je n’en sais rien …

Je crois qu’il vaut mieux les céder à quelqu’un qui a la main plus verte ou alors les laisser à celui ou celle qui trouvera que toutes ces plantes seront jolies dans la deco de leur maison.

Moi personnellement, je n’investis pas dans de l’artificiel, je n’aime que l’authentique et le naturel.

Avertissement de dernière minute destiné aux apprentis jardiniers :
Il vient de m’être communiqué qu’il existe une variété de plantes très toxiques, il s’agit des plantes carnivores ! Un instinct féroce les pousse, malgré un QI proche de celui de l’amibe ou d’une moule, à obtenir ce qu’ils/elles désirent : amour, gloire et argent (non je ne fais pas ici la promotion d’un feuilleton télévisé).

Sans scrupule, ni sentiment, Madame Carnivore Belle Plante, affichera des courbes parfaites, possédera une garde-robe aussi pimpante que la plus belle des corolles de fleurs. Le but est d’attirer dans son feuillage et de trainer dans son sillage de pauvres victimes qui n’auront à l’esprit que l’envie de la butiner.

Madame Carnivore n’en fera qu’une bouchée et qui croyait prendre, sera pris.
Par contre, à ce jour, je suis incapable de vous dire ce qu’il adviendrait du bouturage d’une Madame Carnivore Belle Plante avec un Monsieur Carnivore Belle Plante !