Quand on a que l’amour …

Quand on a que l’amour …

Quand on a que l’amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d’y croire toujours

(Extrait de la chanson de Jacques Brel)

Il existe mille et un amours, des amours passionnés qui ne dureront qu’un jour et d’autres qui se construisent et se renforcent avec le temps et dureront toujours …

Je ne sais pas si un jour mon chemin croisera l’amour profond et sincère, celui pour lequel aucun doute ne subsiste dans le coeur …

Je ne sais pas si un jour l’homme de mon coeur me dira « je t’aime »
simplement, naturellement, amoureusement …
S’il réussira là où d’autres ont cassé leurs espoirs et leurs envies.

Nous serons comme le sel et le poivre. Je serai grain de sel, il sera grain de poivre si infime et si désirable, envie de l’avaler, le mettre sur le bout de la langue, l’admirer, le mélanger avec mon grain de sel, pour s’envoler au septième ciel si ça nous fait envie.

Lorsque je le regarderai, je verrai cet homme comme un grain de beauté, ce sera mon dernier grain de folie.
J’aimerai sa beauté intérieure mais aussi extérieure. Je jouerai de ce goût de sucré salé, quoi de plus délectable …

J’aurai envie qu’il m’enlève, envie de l’aimer sans retenue.
J’oublierai entre ses bras mes peines et mes chagrins, rien d’autre ne comptera, que lui et moi.

Oui je saurai le reconnaitre après toutes les épreuves de la vie, je saurai que c’est lui, celui que j’ai tant attendu, celui que j’aime et nul mot ne pourra décrire ce que mon coeur ressent.

L’amour n’a pas d’âge, si tu rencontres ton alter ego, tu vivras cet amour comme à 20 ans avec certes moins d’insouciance mais tout autant de sentiments et d’émois.

Et puis il y a aura les amours qui prendront d’autres détours et nous les appellerons les amours platoniques …

« Le texte qui suit, vous est offert par Ambre, je lui cède la plume … »

Chaque jour, à 15h45 exactement, j’attendais derrière la fenêtre. Je savais qu’il allait passer devant la maison rayonnant sur sa moto, bronzé, souriant … ça durait à peine 10 secondes mais le temps me semblait plus rempli que jamais.

Je sentais mon coeur battre plus fort plus vitemes mains devenaient froides et ma respiration s’arrêtait j’étais toute entière dans l’observation de cet homme que j’aimais sans même lui avoir parlé sans qu’il sache rien de mon existence …

J’avais 15 ans, et je découvrais l’amour fou … Aimer sans rien en dire, sans que l’objet de cet amour ne soit au courant, n’est pas réservé aux adolescents …

Avec de l’imagination et un coeur avide d’amour, d’intensité et de perfection, nous, adultes, pouvons tomber éperdument amoureux en silence.

L’amour platonique est loin d’être triste et fade, on le sent en soi si fort qu’on ne peut douter des sentiments. On se sent vivre, on est heureux, follement heureux.

Passer des heures à regarder une photo, rêver de rencontres qu’on ne provoquera jamais. Découvrir de loin ce qu’il fait, ce qu’il aime lui souhaiter tout le bonheur du monde …

Et puis ? me direz-vous …

Et puis certains resteront dans cet état d’amour cocon, protégés par le silence … l’amour platonique est un amour sans danger … d’autres verront poindre de la tristesse et de la frustration, un désir de concret, et le rêve commencera à perdre de son charme …

Parce que, bien sûr, il n’y a pas d’avenir dans la réalité, à moins d’oser … Oser quitter le rêve, oser risquer de perdre cet amour qui change la vie. Quand vient le jour où l’envie est forte de croiser un regard, d’entendre une voix, d’avouer un sentiment, de toucher une peau, d’être vue aussi, de se dévoiler, d’ouvrir son coeur, … alors, là, ça se complique …

Il faut faire un choix.

Regarder la vie en face et aller vers cet autre que le coeur a choisi, parier sur la contagion des sentiments, se dire que quoiqu’il arrive on a aimé et que ça en valait la peine, même si cet autre reste de marbre.

Savoir que tout peut s’écrouler … et se sentir prêt à donner notre amour à quelqu’un d’autre qui nous aimera aussi, plus tard …

Ou trouver un autre rêve …

Je n’ai pas de conseil à donner, mais mon expérience m’a appris que, si rêver est fantastique, aimer dans la réalité est encore mieux …

:-)


5 commentaires

  • c est beau ce texte c est merveilleux l’ amour a tout age mais le vrai Amour moi je l’ai rencontrer a 62 ans et aussi c est une profonde amitié entre deux etre du meme age je souhaite que celà dure trés longtemps je le souhaite a tous

  • L’amour fou, l’amour pour lequel on triche, on ment, on déforme la vérité, l’amour pour lequel le monde est trop petit, trop fade.
    Si le poivre se marie avec le sel, l’eau et le feu s’unissent pour créer la vapeur qui donne tant de force, cette vapeur qui nous transporte dans nos rêves, dans nos délires.
    Non, ne me réveille pas, laisse-moi aimé jusqu’au bout de ma vapeur…………..
    L’ours

  • Très jolis textes, le grand Jacques a quand même ma préférence pour parler de ce thème ô combien éternel…

Les commentaires sont fermés.