Qu’est-ce que le monde virtuel ?

Qu’est-ce que le monde virtuel ?

Arrêtons de jeter la faute sur le monde virtuel si nos amours sont en berne, si nous ne trouvons pas notre petit bonheur ou si tout va trop vite ou si personne ne veut s’investir ou si pas si et si pas assez ça …

Au risque de vous décevoir, le monde virtuel n’est que le reflet de notre société, nous y croisons Monsieur et Madame Toutlemonde avec une nuance : ici, pas de garde fou.

Le net nous fait rencontrer à la vitesse de l’éclair toutes les couches de population, des défavorisés au plus aisés.

Depuis l’existence du crédit pour l’achat d’un pc à la démocratisation des prix des nouveaux ordinateurs, l’ouverture des cyber cafés, le gsm intelligent (smartphone) puis ensuite Iphone, Ipad et tablette, tout le monde a reçu son ticket d’entrée pour internet.

 Ceux qui ne fréquentent pas assidument le monde virtuel :

- diront que c’est le refuge des gros moches et détraqués de tous poils.
Personnellement, j’ai croisé de splendides personnes de corps, d’âme et d’esprit.

- penseront que les profils en grisé sont à exclure d’emblé.
Il y a exactement le même méli mélo que pour ceux et celles qui s’affichent publiquement.
Faisons aussi le point sur les photos, celles-ci sont à appréhender avec le plus grand recul et même si elles sont récentes, elles ne sont que le pâle reflet de la réalité.

- auront aussi tendance à dire que tout qui va sur le net, cherche un partenaire « sentimental » ou + .
Pas d’accord non plus. Nous sommes inscrits sur un site de rencontres, pas dans une agence matrimoniale, ni un site qui monnaye le sexe. Chacun vient avec sa propre recherche pour combler un manque de quelque chose … manque affectif (ou/et manque de sexe), manque de contacts, recherche de nouveaux amis/amies, des personnes pour partager idées et/ou activités …

- auront aussi des préjugés et a priori quant à l’âge de leurs correspondants. Bravo pour l’ouverture d’esprit.

Je connais des jeunes (- de 30 ans) qui ont plus de maturité que leurs ainés et je connais des ainés (+ de 50 ans) éternellement assistés ou alors faisant preuve d’un dynamisme que bien des plus jeunes leur envieraient.

- imagineront aussi que les personnes mariées hantent en quantité le site et sont les plus perverses.

Beaucoup de célibataires ne sont pas si seuls que ça, certains séparés sont encore cohabitants et d’autres célibataires sont complètement pervertis, grossiers et rustres.

Correction, respect et savoir vivre ne sont pas liés à l’état civil.

 Par contre, quelques constatations :

- les profils peu étoffés … puf puf, méfiance méfiance.

- les profils avec dedans « je ne veux pas de prise de tête » :
souvent à traduire par « tu ne vas pas venir me faire chier avec tes conneries, ni me demander quoi que ce soit, c’est moi qui décide et si tu n’es pas d’accord, va jouer aux billes » :-(
ou « relation sans prise de tête » = on se rencontre, on se plait, on couche et puis retour case départ.

- les profils amour : en règle générale, ils n’en ont rien à fichtre de l’amitié, eux ce qu’ils veulent c’est de l’amour. D’ailleurs c’est souvent clairement indiqué dans leur profil.

Pour bien vivre vos relations virtuelles (dont certaines évolueront dans le réel) :

Toujours faire preuve d’ouverture d’esprit, de diplomatie et d’un peu d’indulgence.
Essayez de garder votre calme et prenez votre temps. Faites les choses dans le bon ordre et à votre rythme.

Internet est la porte ouverte sur le monde qui nous entoure, profitez-en.


3 commentaires

    • Grand merci pour votre commentaire sur mon petit texte. Il y a évidemment toujours de la matière sur ce sujet qui est vaste mais je pense qu’en effet il était grand temps de remettre les pendules à l’heure. Je vous souhaite bonne vie virtuelle ;-) et plein de belles rencontres. A bientôt (virtuellement parlant)

  • Il y a toujours ce petit sourire gêné, les yeux qui se baissent légèrement lorsqu’on avoue « je l’ai rencontré sur le net » …
    on rougit, on murmure « je sais ce que je fais, ne t’en fais pas, je suis prudente » comme si c’était une faute, une honte, un acte désespéré et totalement insensé, et surtout le prémisse d’une relation qui ne tiendra pas la route.

    Il est temps que cette manière de réagir disparaisse, tant du côté des opposés farouches aux rencontres virtuelles que de celui des internautes en relation.

    Bien sûr il faut du discernenement et garder les pieds sur terre, mais ce n’est pas une raison pour rejeter tout en bloc et douter, ou pire se moquer, de ceux qui tentent leur chance de cette manière.

    Combien ne posent pas la question « peut on trouver l’amour sur le net? » . Viendrait il à l’esprit de quelqu’un de demander « peut-on trouver l’amour dans un dancing? » … et pourtant il y a des dizaines d’années cette perspective devait paraître complètement absurde.

    Alors … oui on peut trouver l’amour sur le net ! … on peut le trouver partout. Il ne dépend pas de l’endroit où on se trouve, il dépend de qui on est, de la manière dont on agit, de notre aptitude à l’accueillir, de la confiance…

    J’irais même jusqu’à dire que, peu importe le profil, quand c’est le moment que choisit Cupidon, les critères ne sont plus qu’un détail, l’important se situe à un autre niveau, au niveau du coeur et de ce qui est essentiel dans la vie :-)

Les commentaires sont fermés.