Portraits de dragueuses …

Portraits de dragueuses …

J’ai très peu de contacts avec les femmes inscrites sur Nice-People donc peu de recul pour dire quels sont les types de dragueuses qui hantent le site.

Voici cependant quelques profils de « serial dragueuses » (dont nous retrouvons un descriptif plus détaillé dans un des ouvrages de Joseph Messinger).

N’est pas séductrice qui veut, il est impératif de pouvoir mettre en valeur ses atouts visage et corps, camoufler les imperfections. De même, il faudra veiller à soigner son attitude, ses gestes, le ton de la voix et les paroles, faire preuve également de subtilité, …

La femme fatale : attirée par les hommes de pouvoir (qui sont souvent mariés et peu disponibles).
Ses atouts séduction : elle est imprévisible, provocante, impulsive, multi facettes.

La séductrice fragile : introvertie, limite timide, sentimentale ou romantique, elle a besoin d’être protégée or elle tombe sur des intellos à la place de Monsieur gros muscles. Elle agit tout en finesse et a un physique plus mignon que pulpeux.
Ses atouts séduction : elle a une grande capacité d’écoute, elle adopte aussi une attitude de fuite donc forcément éveillera l’esprit de conquête des hommes.

La killeuse (qui peut parfois être assimilée à une exhibitionniste) : sensuelle, débauchée, c’est la plus hard des séductrices. Elle ne sort le grand jeu que quand elle est sûre de s’approprier sa proie. Elle annonce direct la couleur et déballe la marchandise à grands renforts de mini jupes et décolletés généreux.

La lolita : fausse vierge, fausse fragile, fausse petite nature. A ses heures, elle peut se la jouer farouche ou effarouchée. Elle cultive le look de l’adolescente attardée et de la jeunesse éternelle. Sa cible : les hommes d’âge mur qui adorent jouer au « père-amant ».

Et je terminerai par la plus classe de toute : l’égérie.
Intelligente, passionnée, ambitieuse au caractère bien trempé, exclusive dans ses transports amoureux ce qui refroidit l’amateur de parties de jambes en l’air. Elle attire les hommes qui recherchent la notoriété publique.
Ses atouts : grâce, élégance et cultive une certaine distance de prime abord.

Le mot de la fin, en matière de drague et séduction : « Suis-moi, je te fuis ! Fuis-moi, je te suis ».