Portraits de quelques dragueurs

Portraits de quelques dragueurs

Tout homme, à un moment donné de son existence, deviendra ou essayera de devenir un dragueur.

Voici quelques portraits des dragueurs qui courent les rues et/ou hantent les couloirs du virtuel.

 Le macho : prédateur, pressé de passer à l’acte pour asseoir son pouvoir de gros jaloux. En règle générale, ancien sportif parfois reconverti en entraineur ou traine savates à la buvette de la salle des sports. Il aime les demoiselles qui ont du répondant, genre gros lolos et fesses charnues.

L’obsédé sexuel : tout, tout, tout vous saurez tout sur le zizi, il est intarissable sur le sujet.

L’intellectuel profond, limite allumé, chiant comme un lavement : difficile d’en parler, il se fait plutôt rare sur ce site.

L’artiste : bohème, créatif, fêtard. L’artiste ne drague pas mais s’expose comme un mannequin dans une vitrine jusqu’à ce qu’une groupie lui tombe toute rôtie dans la bouche.

Le psy : reconverti dans le sauvetage des âmes perdues sur le net. Bon samaritain à ses heures, il n’affiche que de pures intentions !!!!

Le looser : se plante systématiquement et recommence sans fin les mêmes erreurs. Il se fait soit Calimero, pour endormir notre méfiance et faire vibrer notre fibre maternelle ou il essaie de passer pour le rigolo de service. Dans ce cas, son truc : faire rire pour désarmer sa proie.

Le mot de la fin, en matière de drague et séduction : « L’homme chasse mais c’est la femme qui capture ».