Les soldes

Les soldes

Avis aux lecteurs : Cet article est à prendre avec humour et auto-dérision. En aucun cas, je ne me permettrai de rabaisser hommes et femmes au statut de « marchandises ».

Les ruelles du virtuel sont à moitié vides, vacances obligent.

Monsieur ou Madame marié(e) (ou en couple) sont partis en montagne (s’oxygéner l’esprit) ou sous le soleil (se refaire une santé !) avec enfant(s) et leur conjoint(e).

Les célibataires en ont profité pour aller au club formule all in – sea, sex and fun or sun.

Les divorcé(e)s ont embarqué leur marmaille sous d’autres cieux.

Alors que reste-t-il en stock ?

Sur la tringle de droite : les profils en ligne, vous retrouvez certains invendus.

Il est grand temps de faire une croix dessus :
- soit les descendre à la cave (liste noire)
- soit les donner aux petits pauvres.

Les femmes en quête désespérée d’amour, faites-vous connaitre à moi, j’ai quelques pièces en stock, distribuées à titre gratuit et exceptionnellement ce jour, je vous en offre 2 par personne (dans les limites du stock disponible).

Sur la tringle de gauche : les articles avec défaut(s).

Début de collection, ils étaient encore jolis en vitrine mais à force de les enlever de l’étalage, les essayer et puis les retourner d’où ils viennent, ils ont quelque peu souffert dans les transports et on les retrouve avec un coeur brisé et la tête à l’envers. Triste spectacle que toutes ces âmes esseulées.

Tringle du centre : les super promos, droit devant !

- étiquette bleue – 20%, c’est la collection de l’année. Elle a peu servi, facilement portable, l’article même au prix soldé est encore cher; normal, c’est du célibat, bcbg, jamais marié(e), pas d’enfant, belle situation, c’est pratiquement hors de portée de beaucoup de bourses !

- étiquette verte – 30%, pour terminer la saison, les jours d’été, du bronzé joli teint, beau look. Hélas il/elle a grillé ses neurones sous le soleil cuisant. Quand il/elle aura perdu ses couleurs après quelques lavages et essayages, il faudra le/la ranger au placard ou le/la déposer au magasin de seconde main en espérant encore vite le/la liquider à bon prix.

- étiquette orange – 50%, au petit bonheur la chance, comme à la roulette russe, pas de marque, pas d’étiquette de lavage, à vos risques et périls.

- étiquette rouge – 70%, article des anciennes collections, à force d’avoir été trop exposé(e), il/elle est fortement défraichi(e). Porté(e) avec vous, il/elle retrouvera peut-être un peu de ses couleurs d’origine ou alors il faudra le/la customiser ou lui faire subir un énorme relooking pour le/la remettre au goût du jour.

La super aubaine : à force de patience, en comparant les étiquettes (profils), il y a possibilité de dénicher la mega bonne affaire.

Vous voulez le nom de l’article ? (le pseudo)
Mais vous êtes folles, Mesdames, je guette ça depuis des semaines et vous voudriez que je vienne vous dévoiler mes secrets !

Vous rêvez. Je garde le cadeau bonus rien que pour moi et tant pis pour vous, si vous n’avez pas trouvé à ce jour la bonne occase.

Attendez la rentrée des nouvelles collections du mois prochain, vous devrez payer le prix fort mais c’est ça : « être une fashion victim ».