Les hommes, c’est si compliqué !

Les hommes, c’est si compliqué !

L’amour et les hommes, voici deux choses bien compliquées à comprendre !

A croire que les deux ont difficile à « cohabiter » ensemble … ou peut-être mea culpa, je suis devenue trop exigeante.

Il faut dire que le compteur des ans tourne, les casseroles s’accumulent et forcément nous savons ce que nous voulons et surtout ce que nous ne voulons plus.

Rencontrer la personne qui va faire battre notre coeur et qu’en plus l’attirance soit réciproque, ça relève presque du miracle.
(Brûlons un cierge à Sainte Rita, patronne des causes désespérées).

Et c’est ainsi qu’au départ, tout commence comme dans un conte de fées, pour finalement bien se compliquer !

Il était une fois ma rencontre avec …

Un homme gentil, hélas souvent le physique ne suivra pas. Les amuseurs publics compensent leur physique ingrat en affichant une bonne humeur communicative.

Et pourquoi pas, si l’envie me prend, m’aventurer avec un bel homme, the « Man » qui ne fera pas d’effort pour séduire, vu qu’en règle générale, sans qu’il lève le petit doigt, nous nous pâmons devant lui.

Quant à l’homme au physique attrayant et souriant, il sera bien souvent un tombeur, playboy de première. Et pour se retrouver la 3604ème à son palmares, non merci.

L’homme beau, souriant à tout vent, et pas Casanova pour un sou, sera parfois un brin niais ou alors fonctionnera à l’humour du gros lourd ! Toc toc, ce grand corps renferme-t-il un cerveau ?

Viendra ensuite l’homme beau, agréable, maniant l’humour avec finesse et subtilité. Soit il sera un fauché notoire en quête de notre argent ou soit s’il a du bien, il sera un workalcoholic et n’aura que très peu de temps à consacrer à notre petite personne !

Et si d’aventure, mon chemin croisait celui de l’homme beau, agréable, avec le sens de l’humour, non fauché et pas trop conditionné par son travail … Et bien dites-vous que cet homme qui frôle la perfection, forcément une autre que moi a bien remarqué tous ses atouts et qu’elle a mis le grappin dessus. Il est marié !!

Et enfin l’homme de tous mes désirs : Il sera beau, gentil, avec un brin d’humour et parfois il m’arrachera des larmes … de joie, il est galant, pas fauché, pas playboy, en prime il est célibataire, que demander de plus ?
Mais rien, à un détail près, lui me voit comme la bonne copine et non sa petite amie.

La solution : se contenter de fidèles amitiés, continuer à y croire et garder à l’esprit qu’il vaut mieux être seul(e), que mal accompagné(e) !


14 commentaires

  • Très franchement ce que je viens de lire est tt ce que j’aurais pû écrire à la virgule près.

    merci à vous, enfin je me crois normale … je désespérais…
    viviane

  • Il est amusant de constater, belle plume, que ta conclusion est mienne depuis un certain temps. Beaucoup d’amitiés. Pas une égratignure au coeur. On est toujours satisfait de recevoir au delà de ses souhaits, et tout moment heureux passé sans équivoque prend grande valeur. On apprécie ses amies pour leurs qualités, sans jamais en arriver à subir leurs défauts.
    Avoir une petite amie nécessite des abandons. Alors, amitié, amour ? Qu’importe les définitions si le bonheur et la joie de vivre restent présents.

  • Je pense que l’on pourrait dire pareil des femmes, d’ailleurs le titre n’a rien à voir avec les conclusions de ce texte, c’est une femme qui se pose des questions sur ses désirs et le fait de trouver son idéal(trop idéal?) et pas sur le fait que les hommes soient compliqués ou non.

  • Très bien vu, Monsieur le Druide
    Pour la petite histoire, j’avais écrit ce texte il y a quelques années et il était très « incisif » à l’égard des messieurs. Ca ne colle plus du tout avec ma vision actuelle sur les hommes et les relations hommes-femmes et j’ai donc revu ma copie sans en modifier le titre qui aujourd’hui mériterait de s’intituler : »Qu’est-ce que la quête de l’amour est compliquée! ou est-ce moi qui suis devenue si compliquée ? »

  • je suis né dans les années 50 et j’ai connu les années 70 cheveux long idée courte mais on les avais plus longue que vous et je ne regrette rien l’amour est une chose très simple qu’on n’append ni dans les livre ni a l’école
    je vous plein

  • Tout est dit dans cet article . ce n’est pas nous les hommes qui sommes compliqués , c’est vous les femmes ; vous voulez un homme beau , plein de fric etc . C’est vrai que de nos jours il nous est à nous les hommes difficile de trouver une femme si nous sommes d’une beauté moyenne et si nous ne sommes pas milliardaires . En effet devant vos exigences financières mesdames aujourd’hui, il ne faut plus être millionnaire , mais milliardaire . Cela vient souvent de vos mamans qui vous disaient quand vous étiez petites : <> Combien de fois ai-je entendu cela dans les familles et je suis un homme de 63 ans . Nous les hommes nous ne sommes pas si compliqués que cela , nous voulons juste partager un amour vrai et sincère , mais pas un amour ou il n’y a que des reproches et ou nous sommes toujours pris pour des cons . Tout le monde ne peut pas être beau ni milliardaire . Ça ne m’empêche pas mesdames de vous aimer quand même et d’écrire des poésies d’amour pour vous

  • Ce qui était écrit entre parenthèse a disparu donc je le met ici : Ma fille ne fait pas comme moi ne prends pas un con comme ton père incapable de gagner de l’argent , mais épouse un médecin , un ingénieur , ou un millionnaire

  • Très beau texte je n’aurais pu l’écrire mieux pourtant on me dit bon écrivain … cela dit oui je pense que nous sommes nous les femmes aussi compliquées que les hommes parce que… malheureusement l’amour ne se commande ni dans un sens ni dans l’autre …

  • C’est vrai qu’avec le temps et l’expérience ça devient plus compliqué.
    Mais, moi, je veux encore y croire et je crois que l’amour avec un grand A existe encore, seulement il faut retrouver son coeur d’enfant, laisser de coté tous les préjugés, accepter l’autre tel qu’il est et la perfection n’existe pas.

  • oufff, je suis vraiment soulagée après ce que j’ai lu, je croyais que j’était la seule à vivre cette histoire, heureusement c’est pas le cas, merci pour cette analyse qui m’a trop servie pour m’en sortir, à vrai dire j’étais vraiment déprimée, mais la ça va.

  • Mais comment vous etes blazé de la vie , il faut se satisfaire du nécessaire , il vaut mieux un homme au physique ingrat qui vous respecte , qu’ un beau gosse qui vous tapera dessus ou bien vous trompera .

  • hello…tes « conclusions » savèrent vraies mais, il en va de soi qu’à l’inverse, tout cela est probable également!!;-) quoi qu’il en soit, l’être humain est en perpétuelle recherche de quelquechose…car l’humain est unperpétuel irrascible ;-) et lorsqu’il l’obtient, il séchine à vouloir encore rechercher autre chose….sur ce,cétait juste pour te faire un coucou « la blonde » en espérant que tout va bien….bonne continuation et passe d’excellentes fêtes

  • C’est un peu stéréotypé ou classifié, chacun est différent.
    On a tous des qualités,des défauts ou des défauts qui peuvent être des qualités et inversement… Il y a deux étapes difficiles en amour, l’attente/recherche et le fait de devoir faire durer la relation! Faut arrêter de croire que tous les mecs sont cons et bourrus, sinon les derniers samaritains eux même, ni croiront plus!
    Je ne suis ni laid, ni fauché, ni infidèle, juste un homme.

Les commentaires sont fermés.