Les gestes qui nous trahissent

Les gestes qui nous trahissent

Au delà des mots, être capable de décrypter le langage corporel, est un élément essentiel qui va nous aider à comprendre les émotions et les sentiments des gens autour de nous.

Les gestes traduisent notre état d’esprit et comme nous les faisons inconsciemment, ils sont une véritable mine d’informations pour notre interlocuteur … A condition que celui-ci nous observe bien.

Lire et interpréter le langage corporel est tout un art. Nous devrons scruter les expressions du visage, les variations du timbre de la voix, les mouvements du corps …

Ca vous parait bien compliqué ? Vous vous dites que rien ne vaut l’authenticité.
Qui vous a parlé de calcul, de perte d’authenticité voire de manipulation ? Je ne compte vous exposer que de toutes petites choses, faciles à observer et qui pourront vous aider à un peu mieux cerner cet(te) inconnu(e) avec qui vous avez rendez-vous.

Les mains

Règle à retenir : en toute circonstance, il faut veiller à les poser sur la table et non les cacher sous la table.
S’il n’y a pas de table entre votre interlocuteur et vous, ne croisez pas les jambes (veillez à ne pas les entrouvrir, gardez les genoux serrés) et posez vos mains à plat sur les genoux. Ca vous permettra de garder la maîtrise de vos gestes et d’éviter de trop gesticuler.

Face à un(e) inconnu(e), les mouvements rapides et brusques des mains sont à proscrire, de même que les grands mouvements de bras. Le célibataire en face de vous risque d’interpréter ça comme une agression dans son espace personnel.

Veillez aussi à garder une certaine distance (+/- 1m à 1m50) et évitez les attouchements, ça ne sert à rien de saisir la main de l’autre, d’essayer de lui frotter le bras ou de lui tapoter l’épaule. Encore une fois, ça risque de passer pour une intrusion dans la bulle de l’autre.

Les grands bavards ont tendance à beaucoup gesticuler, le stress du premier rendez-vous aidant, ceci risque d’être encore plus accentué ! Une personne qui aura les mains figées, passera pour quelqu’un de plus posé et qui maîtrise parfaitement la situation.

Quand les mains s’éloignent du corps, ceci peut attester la véracité du discours. Au contraire, si les mains se font proche du corps, elles traduiront notre malaise voire le mensonge. Regardez quelqu’un qui n’est pas habitué à prendre la parole en public, comme le pauvre va se tortiller et se frotter les mains sur les jambes.

Tout le monde connaît l’expression « avoir un regard qui en dit long », les yeux sont un des points d’attention du visage.

Un regard vers le haut, signifie que nous faisons appel à des images déjà vues. Un regard vers le bas signifie que nous éprouvons des sensations et que nous recherchons dans notre boite à souvenirs, pareilles sensations.

Les gestes qui trahissent notre stress

Il y a aussi les gestes que machinalement nous faisons et qui sont sensés nous rassurer ou nous faire passer nos nerfs : se lisser une mèche de cheveux entre les doigts, se frotter les mains, se tourner les pouces, secouer les genoux, remuer les pieds, fumer une cigarette, se ronger les ongles, se gratter le nez, se toucher les lèvres, … la plupart du temps, tous ces petits tics nerveux ont l’art d’agacer notre vis-à-vis !

Quelle est la partie du corps la plus sincère ?

Et bien paraît-il, ce sont nos pieds et nos jambes … Sous une forte pression ou émotion, nos pieds s’agitent, nos jambes remuent, c’est pratiquement incontrolable, même quand nous sommes assis. Pour le vérifier, il faudrait à table laisser tomber volontairement notre serviette, nos clés, notre portefeuille …

Comment savoir si vous plaisez à une femme ?

1. Vérifiez si la femme qui vous fait face, vous suit dans votre gestuelle. Exemple simple : penchez la tête sur la droite, voyez si elle fait de même; ensuite penchez la tête de l’autre côté, observez si elle suit … Joignez les mains, déjoignez les mains et vérifiez si Madame ou Mademoiselle, fait idem que vous.

2. Ses cheveux : Elle jette ses cheveux sur ses épaules et montre son cou, cela signifie qu’elle veut attirer votre attention. Elle enfonce ses doigts dans ses cheveux et les repousse en arrière : elle cherche un moyen de vous conquérir.

3. Elle croise et décroise les jambes, elle remet de l’ordre dans ses vêtements. Elle veut attirer l’attention sur sa féminité ou certains points de son anatomie.

4. Elle mordille légèrement ses lèvres en vous fixant du regard, ça c’est l’appel au baiser.

Et c’est ainsi que nous pouvons enchainer sur :

Comment conclure un rendez-vous en donnant un premier baiser inoubliable ?

1. Donnez lui un baiser furtif sur la joue

2. Reculez votre visage de 30 cm du sien et fixez la du regard

3. Redonnez lui un baiser plus prononcé, au coin des lèvres et basculez légèrement sa tête en arrière en lui tirant délicatement les cheveux (avec votre main droite), tout en enserrant sa taille de votre bras gauche (si vous êtes hardi vous pouvez légèrement l’embrasser au passage dans le cou)

4. Lâchez ses cheveux, redressez la (en faisant remonter votre bras gauche dans son dos) et n’allez pas plus loin.
Remerciez la pour ce délicieux premier rendez-vous


3 commentaires

  • Il n’y a pas à dire que l’exception confirme la règle, oui cette blonde à un qi bien plus important que les nôtres.
    Preuve en est que une blonde n’est pas seulement un être désirable, mais peut caché un être doué de sublime et de sensibilité.
    Jamais une femme m’aura donné tant de plaisir de lire et l’envie de la rencontrer.
    L’ours

  • Si nos gestes nous trahissent, il ne sert à rien de les cacher, bien avant que nous y pensons, celui ou celle que nous avons envie de séduire, a déjà perçu ce que nous n’avons pas envie de montrer.
    Chassez le naturel, il revient au galop!
    Restons naturels et chacun trouveras ce qu’il cherche ou désire.
    Quant à quitter une femme en pensant à la serrer dans les bras, effleurer ses lèvres, jamais je n’y ai pensé ou calculer ce moment.
    Cela m’est arrivé certes, mais c’est tout naturellement que cela s’est fait.
    Et celle avec qui cela est arrivé, me fait toujours rêver.
    Cette blonde là est certainement pour moi le souvenir que rien ne pourra salir.
    Maintenant messieurs, respectez la femme, laissez vos sentiments parler, ne jouez pas un rôle, et votre blonde sera vôtre.
    L’ours

  • Désolé, j’ai fait quelques fautes d’orthographe, mais vous me pardonnerez.
    J’ai écrit avec beaucoup d’émotion.
    L’ours

Les commentaires sont fermés.