Les anniversaires de mariage

Les anniversaires de mariage

Le mariage n’a plus la cote (voir les statistiques publiées en fin d’article). Il devient rare de fêter des Noces d’Or, de Diamant ou de Platine et beaucoup de couples n’atteindront que péniblement le cap des noces de Laine (7 ans). C’est vrai que le mariage file un mauvais coton (noce de Coton = 1 an).  Mais en fait, pour les autres anniversaires de mariage, quels noms donne-t-on ?

1 an Coton
2 ans Papier
3 ans Cuir
4 ans Cire
5 ans Bois
6 ans Chypre
7 ans Laine
8 ans Coquelicot
9 ans Faïence
10 ans Etain
11 ans Froment
12 ans Soie
13 ans Muguet
14 ans Plomb
15 ans Porcelaine
16 ans Saphir
17 ans Rose
18 ans Turquoise
19 ans Cretonne
20 ans Cristal
21 ans Opale
22 ans Bronze
23 ans Béryl
24 ans Satin
25 ans Argent
26 ans Jade
27 ans Acajou
28 ans Nickel
29 ans Velours
30 ans Perle
35 ans Corail
40 ans Rubis
45 ans Vermeil
50 ans Or
60 ans Diamant
70 ans Platine
80 ans Chêne

L’évolution du mariage en Belgique

Source : Direction générale Statistique et Information économique – Direction thématique Société

En 1990, 64.554 mariages furent célébrés en Belgique :
Région Bruxelles-Capitale : 6032
Région Wallonne (communauté germanophone y compris) : 20265
Région Flamande : 38257

En 2010, 42.159 mariages furent célébrés en Belgique :
Région Bruxelles-Capitale : 4552
Région Wallonne (communauté germanophone y compris) : 12681
Région Flamande : 24926

Et pour conclure avec le sourire … Une citation de Sacha Guitry :

« Deux personnes mariées peuvent fort bien s’aimer … si elles ne sont pas mariées ensemble ».


1 Commentaire

  • Je pense que ce n’est pas la mariage en lui même qui perd la cote.
    Ce sont les religions qui perdent de leur prestige…
    Les codes se mélangent avec la communication, la mondialisation et l’ultra-mobilité des travailleurs. Et la crise, MDR!

    La société ne laisse plus de place à la spiritualité, elle préfère faire la part belle aux scandales qui s’enchaînent comme des feux de pailles, à la limite du banale! Le sectarisme ultra fermé de l’église catholique et « sa justice » au dessus et en dessous de tout sont les causes principales de sa perte totalement justifiée.

    En dehors de tout ça, l’amour et la spiritualité n’a pas besoin d’effigie, de mascotte. Elle a besoin d’exemples forts et pures, de gestes symboliques. Ils sont là et la majorité n’y prête pas attention. Premièrement, par ce que le capitalisme généralisé n’a AUCUN sens moral et voit simplement un sursaut de vérité totalement incompatible avec lui même. Et il les étouffe pour que nous restions figés dans la consommation effrénée de son herbe transgénique si fraîche! Ensuite, par ce que ces actes sont gratuits d’apparences alors il coûtent parfois très cher aux altruistes qui les posent. Peu de gens les voient encore, ils préfèrent rester des moutons aveugles…

    Alors non, je ne veux pas participer à la grande mascarade matérialiste du mariage, je laisse cette triste société de consommation se consumer jusqu’à sa propre perte apparemment inéluctable.

    Sincèrement, qui voudrait un jour graver dans la pierre ce moment de bonheur presque au même endroit où l’on pardonne et loge de vrais pestiférés violeurs et tueurs d’enfants, d’enfances, d’adolescences, de vies toutes entières? Ce n’est que pure bêtise. Mais le plus drôle, c’est que cela fonctionne depuis des centaines d’années!

Les commentaires sont fermés.