Le culte de la jeunesse

Le culte de la jeunesse

Le sujet semble d’actualité vu que bon nombre de personnes cultivent l’art du paraître.

Le relooking devient un phénomène de mode, une solution parmi tant d’autres :
- pour tourner la page plus facilement sur une tranche de vie dont on a envie au plus vite d’oublier certains passages,
- pour bien se sentir dans sa peau, son corps et sa tête.

Que ceux qui crânent fièrement en disant que rien ni personne ne les fera changer, arrête de se mentir à eux-mêmes.
Vouloir plaire à autrui est un besoin naturel et dire ne vouloir rien changer, c’est quelque part se voiler la face sur ses propres défauts et imperfections.

La chirurgie esthétique, le sport pour garder la forme et les formes, les crèmes raffermissantes et rajeunissantes, le marché est des plus prospères.
Tout est bon pour rester jeune et respirer la forme et la santé (élixir de jouvence, boissons énergisantes, …).

Pourquoi pensez-vous que certains n’osent s’afficher sur le net ou plutôt pourquoi ce décalage entre photos et réalité ?
Peut-être que les photos publiées sur certains profils ne donnent pas un bon rendu de la réalité et ceci est intentionnel afin de passer incognito. Mais beaucoup savent que la première chose qui attire dans un profil, c’est « la photo ». Ils/elles essayent donc de mettre en ligne la photo qui les avantage le plus, au risque de donner une image tout-à-fait tronquée de ce qu’ils/elles sont dans la réalité …

Pour en savoir un peu plus, il suffisait de poser la question aux personnes concernées, c’est-à-dire celles qui publient de fausses photos ou des photos prises à une autre époque. Voici quelques réponses :
- Une dame de la cinquantaine m’a répondu ceci : « j’ai publié cette photo de moi qui date d’il y a 20 ans parce que je me trouvais particulièrement jolie à cette époque ».
- Cette autre dame de la bonne soixantaine n’affiche que des photos de sa jeunesse, idem chez elle, à la maison, il n’y a aucune photo d’elle à notre époque ! Le refus de vieillir probablement.
- Un jeune homme de 34 ans affiche une photo d’un autre jeune homme au physique assez attrayant. « Comme je ne vais de toute façon rencontrer personne, je peux afficher une fausse photo ». Ce à quoi, je lui ai répliqué qu’à travers un site de rencontres et surtout quand on y est inscrit depuis plusieurs mois, on finit toujours par croiser quelqu’un qui nous plait et qu’on aura très envie de rencontrer. Et sa réponse fut « tant pis, je ne rencontrerai personne, je prends ce risque ». Je lui ai donc dit qu’il se condamnait à ne rencontrer personne. Un comble pour un célibataire, qui recherche l’âme soeur, qui est libre comme l’air mais qui n’assumant pas son physique, préfère venir sur la toile et se sentir ragaillardi de pouvoir discuter avec une ou l’autre jeune femme puisque dans la vie de tous les jours, timide, maladroit et surtout persuadé qu’il a un physique disgracieux, il est tétanisé à l’idée d’aborder une femme et surtout de subir un refus.
- Un autre monsieur de 42 ans s’est rajeuni de quelques années. Il trouve qu’en annonçant qu’il a 38 ans, il a plus de succès et de visites sur son profil que quand il avait publié précédemment un autre profil avec son âge réel. Je me demande comment il explique ce mensonge aux femmes qu’il rencontre « pour de vrai » !

Sous l’influence des médias, publicité, télévision, films, magazines, informations diffusées via internet et les réseaux sociaux, … tout nous rappelle d’offrir une image positive de soi-même et d’afficher le look clean qui va avec. Garder fraicheur, naturel et éternelle jeunesse.
Dur dur, d’être tout ça à la fois, ne nous leurrons pas, rien n’arrêtera le processus de vieillissement (sans l’aide du scalpel et de quelques artifices).

Jeunesse et beauté sont des notions très subjectives. Bien au-delà de la beauté, il existe le charme et celui-ci est intemporel.
Et puis de toute façon, dans les yeux de l’aimé(e), nous sommes toujours beaux.


2 commentaires

  • J’ai délibérément choisi d’afficher les photos de moi les plus récentes (quand on s’inscrit sur un site de rencontres on n’a pas toujours de photos récentes à disposition, d’autant plus quand on n’aime pas se (laisser) photographier. Et des photos illustrant mes activités (de loisir ou autres) réelles ou ma façon de m’habiller habituelle. J’assume donc et trouve parfaitement ridicule cette obsession de paraître (ce qu’on n’est pas). Idem d’ailleurs pour mes attentes même si elles dérangent.
    Mais au-moins je ne décevrai pas le jour où je rencontrerai celle que je cherche.
    Pour moi, franchise et vérité ne sont pas que des mots

Les commentaires sont fermés.