Confidences sur l’oreiller. Secouons la couette

Confidences sur l’oreiller. Secouons la couette

Il est loin l’âge de pierre où l’homme assouvissait un besoin naturel en un temps record, brutalement (à la massue) et sans préliminaire. BRRrrrr.

A notre époque, l’homme a évolué et on lui a assez rebattu les oreilles en le priant de bien vouloir immédiatement se mettre à la tâche pour trouver notre point G ou la petite sonnette. Preuve que nous y avons mis du nôtre, nous avons décidé d’un peu le motiver dans la conquête de ce que toutes les femmes revendiquent haut et fort : vivre l’orgasme.

Rassurez-vous, Messieurs, même si avec toute votre bonne volonté, nous ne l’atteignons pas, nous éprouvons tout de même bien du plaisir quand vous mettez du coeur à l’ouvrage pour nous faire atteindre le nirvana.
Car, rappelons-le, il est de bon usage de faire d’abord jouir en premier la femme.

Pour vous encourager, certaines d’entre nous ne lésineront pas à se transformer en véritables sex bomb, rien que pour le plaisir de vos jolis yeux.

« Oki donc tu as bien compris, toi ce soir, Tarzan, j’ai très envie de te faire grimper aux rideaux. Jane va te prouver qu’elle a plus qu’une liane ou plutôt qu’une ficelle dans son armoire à lingerie fine. »

Pour faire monter la mayonnaise, il est certain qu’il va falloir casser des oeufs. Ce n’est pas du jour au lendemain, qu’on s’improvise « sex bomb ». Dès lors, tous vos signes d’encouragement seront les bienvenus, ne ménagez pas les « waouwwww » ou les « ohhhhh ». C’est bien le seul moment où on ne vous demande pas de faire de long discours ou des phrases sujet-verbe-complément. Tenez-vous en aux compliments ou mono syllabes et ça ira très bien ainsi.

Le scénario

Personnellement, j’ai toujours trouvé qu’un bon scénario permettait un bon planter de bâton ou de décor.
Je vous glisse quelques idées de scénarii coquins possibles, avec la suggestion de l’accessoire que tout le monde a chez soi et qui ne vient pas du sex shop. Le but est d’être créative, originale et de surprendre. Rayez immédiatement de votre liste le scénario de la princesse et du prince charmant, celui-la se contente d’un baiser ou d’un baise main, ça n’a rien de spécialement coquin.

- Tarzan / Jane
J’aime bien ce côté un peu viril, limite animal. L’homme qui va se faire conquérir par une Jane métamorphosée en amazone. Imaginez tout ce qu’une amazone pourrait faire … elle pourrait prendre des lianes (des foulards) et attacher par exemple Tarzan au lit … Tenue léopard ou serpent, vous avez de la chance, c’est mode et tendance. Côté lingerie : je verrais bien un string caché sous un tanga ou shorty, le tout porté avec un soutien push-up.

- La soubrette
La soubrette et le maître des lieux. La soubrette tient un plumeau à la main (s’il vous plait, investissez dans un neuf et pas celui avec lequel vous prenez les poussières !). Le jouet pour chats, c’est bien aussi : il s’agit d’une longue baguette avec au bout quelques plumes et une clochette. La clochette, voyez si vous la gardez ou non car le tintement, à la longue, ça risque de mettre les nerfs en pelote (ou de réveiller les gosses) … Tenue : jupe noire, bas noirs auto portants (mais le nec plus ultra reste le porte jarretelles), chemisier blanc avec beaucoup de petits boutons, petit tablier blanc et chaussures à très hauts talons aiguilles.

Conseil d’une copine : pour que les auto portants ne glissent pas, ajoutez du gel cheveux sur la bande de fixation.
Côté lingerie : ensemble 2 pièces blancs ou une jolie guêpière blanche, c’est très classe. Pour les audacieuses : prévoyez une guêpière avec un max d’agrafes à détacher afin de faire trépigner monsieur.

- La sado/maso
Le but du jeu n’est pas de frapper l’autre mais simplement de se déguiser en cuir et latex. Tout le scénario tient dans l’habit. Du cuir pour la jupe et la veste et une paire de cuissardes noires. Pour la version ultra hard, non je ne prévois pas de fouet mais je visionne bien une culotte fendue et un soutien seins nus. Ca permet ainsi de garder les sous-vêtements et les cuissardes pendant l’acte. Tchaaaa moi je trouve que ça fouette les sens.

- La danseuse
Vous avez le choix :
La danseuse / stripteaseuse : j’avoue qu’il faut bien répéter son rôle (pour éviter le ridicule).
La danseuse orientale permet un bel exotisme sans devoir se casser les reins en se déhanchant.
D’abord, prévoyez une musique douce de fond. Vous n’avez pas besoin de danser, juste un peu bouger pour faire virevolter les voiles autour de vous.

Et oui, il va falloir aller au marché acheter quelques morceaux de tissus, soyeux, colorés et transparents. Vous porterez un bel ensemble lingerie push up ou un bikini plage sexy. Par-dessus, vous nouerez un pareo à la taille puis un plus grand qui viendra vous couvrir de la poitrine jusqu’à mi cuisse.

Ensuite vous nouerez un foulard au dessus de chaque coude et vous ferez la même chose avec un foulard attaché au dessus des genoux. Vous ne ferez pas les noeuds trop serrés. Ensuite vous lierez avec un foulard les mains de votre partenaire derrière son dos et vous vous tiendrez debout, en face à face. Le but du jeu étant que monsieur vous enlève tous vos foulards avec les dents pendant que vous n’hésiterez pas à un peu vous tortiller sur le son de la musique et ainsi compliquer le jeu du « détaché de foulards ».

Je pense que toutes les femmes sont belles quand elles se sentent aimées et/ou désirées. La confiance et la complicité dans le couple permettront bon nombre d’audaces.

Osez donner libre cours à votre imagination et n’hésitez pas à guider l’autre (évitez les mots crus, parlez plutôt en termes imagés, utilisez des phrases très courtes). Faites l’amour aussi ailleurs qu’au lit :

Oui au jardin, oui dans les bois (avec une bonne couverture sous soi)
Oui sous la douche (avec un tapis anti-dérapant sous les pieds et beaucoup de savon moussant)
Oui sur le plan de travail de la cuisine ou au bord de l’évier
Oui dans le train (s’il n’y a personne)
Oui dans la piscine (mais tout le monde n’a pas ça à la maison donc n’hésitez pas à réserver une nuitée à l’hôtel dans une chambre dotée d’un jacuzzi)
Oui oui oui oh ouiiiii


1 Commentaire

  • Joli sujet,

    Je suis « ludico-pervers » et je confirme qu’être à deux, (voire plus), pour agrémenter, via le jeu, sa sexualité en prenant en considération les envies, phantasme, désidératas de chacun des partenaire est un plus tout à fait considérable dans la manière d’agrémenter, de varier, d’optimaliser la sexualité.

    Point de miracle, encore une foi c’est la complicité, la sincérité le partage et le dialogue qui sont la clé de la réussite de l’échange…

    Je ne sais plus qui a dit :

     » 5 milliards d’individus, 5 milliards de sexualité différentes  »

    Il avait bien raison, et en partant de ce principe tout à fait fondé il serait certes bête de se priver de ce qu’il existe comme variantes ou comme diversité dans le potentiel érotico-sexuel en se refermant en contre partie derrière quelques pseudo moralité que ce soit…

    Tant que c’est, discuté, consentis en connaissance de cause tout est bon dans le cochon…

    Tant que l’envie et le respect guide la ludicité dans l’échange c’est déjà ça de gagné sur le reste non ?

Les commentaires sont fermés.