Augmentez jusqu’à 40% votre quota de bonheur

Augmentez jusqu’à 40% votre quota de bonheur

Par ici M’sieur, Dame, installez-vous confortablement et lisez ce qui suit. C’est pour vous, c’est sympa, facile, pas cher et ça peut rapporter gros. Ce n’est pas le lotto. Au lotto, vous n’avez qu’une chance sur un million de gagner le gros lot !

Je vous propose quelques petits trucs, simples et efficaces pour augmenter jusqu’à 40% votre quota de bonheur.
Aimer les autres, c’est d’abord s’aimer soi même. Offrir du bonheur aux autres, c’est d’abord être heureux soi même.

Ne vous attendez pas à un remède miracle car si j’avais découvert la potion magique de bonheur, vous comprenez bien que j’en aurais déjà inondé le marché.

Or aujourd’hui quand je regarde autour de moi, je ne croise pas beaucoup de personnes qui irradient le bonheur et pourtant il ne tient qu’à nous, de nous l’offrir.

Comment augmenter votre quota de bonheur ?

1. Aimez vous

Conditionnez vous avec des idées positives et prenez soin de vous. Car comment voulez-vous que les autres aient envie d’aller à votre rencontre si vous ne vous aimez pas ou si vous ne soignez pas un minimum votre apparence ?

Vous auriez envie de faire la conversation avec quelqu’un dont les vêtements sont négligés, qui dégage une odeur corporelle (à croire qu’Axe et le savon n’ont jamais existé) ou qui n’arrête pas de se plaindre ?

Pour avoir bonne mine :

- pratiquez un peu d’exercices (pas besoin de prendre un abonnement en salle de sports, suffit juste d’une petite marche ou de prendre les escaliers à la place de l’ascenseur)

- dormez (je suis comme les bébés si je n’ai pas mes heures de sommeil, je commence à stresser ou angoisser plus vite et je ne distingue plus l’important du nettement moins conséquent)

- mangez sainement (évitez les graisses, cuisinez à l’huile à la place du beurre, fractionnez vos repas, ne mangez pas des fruits après 18h, ne soupez pas juste avant d’aller vous coucher, remplacez le sel par des épices, …)

2. N’hésitez pas à demander de l’aide

Certes, nous vivons dans une société individualiste mais il y a encore des personnes qui ne demandent pas mieux de vous offrir une aide, une écoute attentive, un peu de chaleur humaine et de réconfort. Donc quand ça ne va pas, reconnaissez que vous avez vos limites, vous n’êtes ni Superman ni Wonderwoman et n’hésitez pas à solliciter de l’aide. On ne peut vous répondre que « oui » ou « non ».

3. Soyez indulgent avec vous même

Nous faisons tous des erreurs. Celles-ci sont en principe suivies directement d’une prise de conscience. Si vous n’êtes pas conscient de faire des erreurs ou que vous pensez être parfait, je peux vous dire que vous commencez à me faire peur !
Donc vous avez fait une erreur, vous en avez pris conscience. Il ne vous reste plus qu’à vous excuser immédiatement et dans la mesure du possible « réparer ».

Si vous n’obtenez pas le pardon ou si vous ne pouvez pas « réparer » votre erreur, arrêtez de dramatiser et d’en remettre une couche.

Cette erreur doit vous amener à réfléchir pour ne plus jamais la commettre dans le futur.
Si vous recevez régulièrement le même type de reproches de la part de personnes différentes, il est grand temps de réagir et de vous corriger car vous n’allez pas passer votre vie à vous confondre en excuses auprès de tout le monde !

4. Savourez l’instant présent

- Prenez le temps de savourer chaque instant, d’observer le monde qui vous entoure, offrez votre sourire, votre bonne humeur.

- Cultivez les amitiés, prenez des nouvelles de vos contacts, de vos amis, de vos proches, de vos collègues.
Petit truc pour ne rien oublier : faites quelques fiches avec les noms de vos meilleurs contacts et notez dessus les caractéristiques de ces personnes, notamment l’âge et le prénom des enfants, la profession, l’état civil ou alors l’une ou l’autre particularité.

Ca vous évitera les impairs (parler de fêtes familiales à quelqu’un qui vient de perdre ses parents) et ça vous donnera des sujets de conversation pour retisser le lien (exemple « et alors ton fils, bientôt en examen ? » ou « tu m’avais parlé la dernière fois d’une épreuve sportive, alors faut-il que je t’appelle Champion ? »).

Toutes ces personnes que vous aborderez de manière personnalisée seront épatées, d’abord par votre mémoire mais aussi du fait que vous vous adressez à elles de manière ciblée et personnelle. Elles se diront « waouw je suis important(e) pour lui (elle), il (elle) se souvient de ce que je lui ai dit, il y a 3 mois ! »

- N’hésitez pas à remercier les autres pour leurs petites attentions à votre égard, leurs mails, leurs sms, leurs appels téléphoniques. Complimentez aussi les personnes de votre entourage (exemple : n’hésitez pas à complimenter une amie sur sa nouvelle coiffure, son nouveau look, son dernier achat, …).

Soyez attentif aux autres, montrez leur qu’ils vous intéressent et vous verrez qu’en retour ils s’intéresseront à vous.
Le positif attire le positif.

5. To do (à faire)

- N’hésitez pas à chanter un petit morceau (ça ouvre la cage thoracique, très bon exercice respiratoire).
- Bougez-vous (marchez, faites le ménage, cuisinez, …).
- Lisez un bon bouquin.
- Bricolez, jardinez (tout ce qui est activité créatrice, libère l’esprit).
- Vous êtes énervé(e), à défaut de punching ball, tapez dans un coussin en poussant de grands cris (libératoire).
- Si vous êtes le propriétaire d’un chat ou d’un chien, jouez avec la petite bête ou allez promener le chien.
- Faites un break, coupez tout ce qui est source de bruit autour de vous, installez-vous dans votre canapé et ne bougez plus. Ceci va vous permettre de redevenir serein, de canaliser votre énergie et aussi de vous rebooster.
- Respirez profondément, expirez, relachez votre corps, détendez vos mains et doigts. Mettez-vous à l’écoute de votre corps.
- Votre quotidien vous semble triste, routinier. Ajoutez de la fantaisie et une touche d’originalité (exemple : je me suis achetée un grand chapeau rose pétant et je me suis mise au défi d’aller faire du shopping avec mon couvre chef. Quand les passants me croisaient, je riais intérieurement en me demandant ce qu’ils devaient bien penser de moi, ça me faisait sourire, et du fait qu’ils me voyaient sourire … et bien ils me souriaient en retour)

- Prenez un bain chaud avec quelques gouttes d’huiles essentielles et racontez-vous une chouette histoire (se faire des films dans la tête, ça ne rend pas zinzin et puis vous n’êtes pas obligé(e) d’aller le raconter à quelqu’un).

Le bonheur n’est pas ailleurs. Le bonheur ce n’était pas hier, ce ne sera peut-être pas demain. Le bonheur c’est aujourd’hui.

Je vous envoie toutes mes pensées positives.


1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.